Silvia, accompagner par le Shiatsu

Vers la trentaine, Silvia a suivi une école de soins esthétiques et de massages bien-être qu’elle a pratiqués dans l’univers des Spa parisiens. Ensuite, poussée par un désir d’aller plus en profondeur, elle s’est formée en médecine chinoise et en shiatsu à l’Art Du Toucher, organisme de formation professionnelle agréé par la FFMBE.
Silvia Segneri France massage

Accompagner par le Shiatsu

Le Shiatsu est une technique manuelle thérapeutique de prévention des maladies et de bon entretien de la santé qui vient du Japon. Il s’adresse à des personnes qui veulent prendre soin de leur santé physique et émotionnelle, que ce soit pour soulager une douleur récente ou un problème déjà installé (digestion, sommeil, problème articulaire, etc).

A l’initiative d’un partenariat mis en place par l’organisme de formation L’Art Du Toucher, elle intervient avec d’autres praticiens dans deux hôpitaux parisiens, en service de pédopsychiatrie et en gynécologie, une à deux fois par mois, pour accompagner le personnel soignant vers un mieux-être au travail.

En accord avec les enseignements du shiatsu, Silvia a à cœur de transmettre à ses clients les connaissances et les outils qui leur permettront de prendre en main leur propre santé. Parmi les techniques de cette « boîte à outils » figurent des automassages (Do in) et des techniques respiratoires qu’ils pourront reproduire naturellement et facilement chez eux, sur eux-mêmes.

Silvia Segneri France massage

Soulager les maux du confinement

Depuis le premier confinement en mars 2020, la clientèle de Silvia s’est élargie de personnes supportant mal la pandémie. Elle reçoit ainsi des personnes très angoissées et anxieuses, et en particulier des retraités et des jeunes entre 20 et 30 ans qui vivent avec des séquelles de ces restrictions sociales et physiques : ils gardent en eux la peur de la rupture des liens familiaux, le stress de perdre un proche, l’arrêt des activités sociales (sorties, sport, bénévolat)… de plus, ils souffrent d’oppressions thoraciques et de sensations d’étouffement du fait du port du masque et de troubles du sommeil.

Silvia évoque une de ses clientes, une jeune retraitée aimant la randonnée et engagée dans une association d’aide aux devoirs pour les enfants. Suite au confinement, elle souffrait de difficultés respiratoires, de réveils nocturnes, de manque d’appétit et elle baignait dans une sensation de tristesse permanente.

Sur recommandation d’amis, elle a pris contact avec Silvia. Suite à un premier bilan et une première séance de shiatsu, Silvia a proposé un accompagnement de cinq séances sur trois mois.

Au fil des séances, la cliente a retrouvé un sommeil réparateur, elle a appris à mieux gérer sa respiration et a vu disparaître ses douleurs thoraciques. Après la dernière séance, elle a même récupéré assez d’énergie pour reprendre son activité de randonnée. Maintenant, quand le sentiment de tristesse revient, elle ressort la technique de respiration « Terre » de sa boîte à outils transmise par Silvia et grâce à laquelle elle se remet vite sur pied.

Source

Par  François CORDIER / Responsable communication FFMBE

5/5
5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Aller au contenu principal