Où trouver le masseur que vous cherchez ?

Choisir le masseur à même de répondre à vos attentes s’avère être essentiel. Mais où le trouver ? Dans un SPA ? Un institut de beauté ? Un établissement de massage ?

Où trouver le masseur que vous cherchez ?

Quelques repères sur l’état de l’art et de l’offre du marché devraient vous aider à le découvrir. En effet, au risque de la caricature, on peut affirmer que le lieu, dans lequel vous allez vous faire masser, détermine la nature de la prestation qui vous sera offerte.

  • Les SPA et autres hammams proposent des massages intégrés à des rituels de soins jouant sur l’ambiance et l’exotisme. Dans ce contexte, le massage n’est donc qu’une partie du prix de la prestation. Pour avoir une idée de sa qualité, il est salutaire d’évaluer le budget réellement dédié au massage. Pour cela, il vous faudra jauger les coûts du lieu d’accueil (un hôtel luxueux, un établissement de caractère…), des soins annexes (gommage, sauna, hammam…), du décorum (peignoir et pantoufles blanches…). Tous ces éléments devront être retranchés du prix de la prestation. Le montant restant correspond au coût réel du massage. Son temps et sa qualité en dépendent. Renseignez-vous également pour savoir si le SPA auquel vous vous intéressez est initialement une structure de massage qui a élargi son offre à des prestations de soins de confort, ce qui vous donne l’espoir d’y trouver des masseurs, ou s’il s’agit d’un établissement dédié aux soins de confort ayant mis des massages à sa carte. Dans ce dernier cas, même un excellent masseur peut être enfermé dans une commande de soins superficiels, standardisés et inscrits dans des contraintes de temps peu propices à la qualité. Au bout du compte, retenez que les SPA vous apporteront satisfaction si, pour vous, le massage est un élément au sein d’un rituel de relaxation. Vous pourrez également avoir la bonne surprise d’y trouver une prestation de qualité. Tout est fonction du positionnement professionnel et commercial de l’établissement.

Tenez un raisonnement analogue en ce qui concerne les établissements de balnéothérapie. En ces lieux, le massage n’est pas au centre du service. Il en constitue un prolongement. S’il est compris dans le forfait de soins, il vient alourdir les charges et constitue une prestation dont il convient de minimiser le coût. Elle sera donc à la hauteur de cette logique. Par ailleurs, le massage n’est pas l’essence de la formation des techniciens de SPA et hydrobalnéologues. Cette dernière comprend souvent moins d’heures qu’une formation de masseur. Elle sera généralement orientée vers le massage de confort. Au total, retenez que les massages ne sont qu’un prolongement de l’activité des établissements de balnéothérapie, et ne sauraient donc constituer votre unique motivation à aller vers eux. Au risque de la déception.

  • Les établissements de soins d’esthétiques sont également des lieux dans lesquels vous sont proposés des massages, au sein d’une large palette de prestations (maquillage, épilation, UV…). La profession d’esthéticienne est très organisée, autour de formations structurées (CAP, bac pro, brevet professionnel…). Des formations qui comprennent une approche du massage sous l’intitulé de « modelage ». Cette distinction terminologique n’est pas anodine. L’univers de l’esthétique a très clairement fait le choix de se spécialiser dans les modelages de relaxation qui s’apparentent plutôt à des soins esthétiques corps entier. Cela étant, les approches professionnelles ne sont pas étanches, et le monde de l’esthétique accueille également d’excellents masseurs.

  • Les masseurs indépendants, en cabinet ou à domicile, ont fait le choix de centrer leur projet professionnel sur le massage. Voici donc une offre qui doit retenir toute votre attention et au sein de laquelle vous trouverez les meilleures prestations de massage. Prenez cependant soin de bien choisir. La profession n’est pas réglementée et n’importe qui peut s’improviser masseur, même sans avoir suivi de formation. Vous pouvez donc « tomber » sur un prestataire moins sérieux et moins bien formé que ceux des établissements évoqués ci-avant qui, eux, s’assurent que leurs collaborateurs ont un minimum de formation.

Pour orienter positivement votre choix, le bouche à oreille est sans nul doute la meilleure garantie. Un mauvais masseur ne fait pas long feu. Choisissez donc un prestataire de bonne réputation et installé depuis plusieurs années. Vérifiez également que ce prestataire a suivi une formation conséquente et solide. Il en est ainsi, par exemple, des professionnels adhérents à la Fédération française de massages bien-être, qui pour être agréés ont suivi une formation d’au moins deux cents heures, assortie d’étapes de vérification d’aptitude.

Les masseurs indépendants peuvent également intervenir dans des hôtels, gîtes et autres maisons d’hôtes. Même logique : renseignez-vous à l’avance, lorsque le bouche à oreille peut venir à vous. Et si d’aventure le massage est inclus dans le forfait de votre séjour, prenez ce que l’on vous offre, en en positivant les bons côtés.

Pour conclure, reformulons selon deux principes :

  • Privilégiez les offres transparentes, qui vous permettent de savoir ce que vous achetez. Plus votre massage est englobé dans un ensemble de prestations et moins vous avez de visibilité sur la qualité de ce qui vous est proposé.
  • Choisissez, en premier lieu, le massage et le masseur. Le lieu n’est qu’un habillage commercial, en aucun cas un gage de qualité.

© jemefaismasser.fr

Source

Par  Joel DEMASSON/ paru sur © jemefaismasser.fr