Les massages balinais

Depuis des siècles le massage est un rituel présent dans le paysage culturel de Bali.

Les massages balinais

Depuis des siècles le massage est un rituel présent dans le paysage culturel de Bali. Cette île indonésienne idéalement placée sur la route des épices, a bénéficié de la richesse des traditions indiennes, chinoises et arabes.

Il n’y a rien qui ne soit sacré à Bali… Si les temples sont les points de rencontre entre les hommes et les dieux, les massages-bien- être balinais, au travers de leurs gestuelles, honorent le corps avec subtilité, grâce et profondeur.

En raison d’une végétation et d’une flore richement diversifiées et utilisées depuis des millénaires, d’une connaissance approfondie et séculaire des mouvements organiques et énergétiques du corps humain, les balinais déclinent de nombreux rituels de bien-être, massages et soins esthétiques. Certaines techniques trouvent aussi à s’employer dans le domaine de la santé.

La richesse des massages-bien-être balinais se nourrit d’une grande variété de mouvements, prenant en compte la globalité du corps pour certains protocoles, ou seulement des zones spécifiques selon les effets recherchés.

Prenons comme exemples les deux massages balinais les plus connus : le pijat bali et le pijat kepala.

Le pijat bali est en quelque sorte l’emblème des massages balinais. Il s’adresse plus particulièrement à ceux qui apprécient un toucher musculaire sur l’ensemble du corps. Les mouvements de lissages, de pétrissages, de pompages, d’étirements légers, d’acupressions souples, s’enrichissent d’un travail ponctuel avec les poings et les avant-bras. Sa gestuelle originale est rythmée selon les éléments air, feu, eau et terre. Relaxant et tonifiant, le pijat bali alterne harmonieusement des mouvements doux et énergiques.

Le pijat kepala, quant à lui, vise un relachement du mental et des tensions situées au niveau des trapèzes et du haut du corps. La détente s’impose de façon impressionnante dès les premières minutes de ce massage-bien-être ! La gestuelle composée de lissages et d’étirements des trapèzes et de la nuque, suivie par des mouvements d’ouverture du visage offre à ce massage balinais une tonalité́ unique et singulière.

Source

Par  Roger DAULIN / paru dans La Massagère / Numéro 10 / 2012.